Dr Mark Trozzi

Honnête | Éthique | Médecin

Tamara Lich est sortie de prison, mais pas libre

Mise à jour de Tamara Lich

Une militante canadienne des droits de l'homme a été physiquement libérée de prison, mais les longues jambes et les bottes de Trudeau continuent de bafouer ses droits.

Tamara Lich, co-organizer of Ottawa protests, released on ...
Tamara Lich

En synchronisation étroite avec notre Article du 7 mars sur l'une des prisonnières politiques de Trudeau Tamara LichNous avons reçu la nouvelle qu'elle avait été libérée de prison, mais avec de sévères restrictions des droits et libertés garantis par la Charte.

Voici quelques-unes des "conditions de sa libération sous caution" : elle doit quitter Ottawa dans les 24 heures, quitter l'Ontario dans les 72 heures, se présenter à la police, résider selon les instructions, n'avoir aucun contact avec les "coaccusés" (d'autres militants pacifiques des droits de l'homme), ne pas utiliser les médias sociaux, ne pas protester contre le covid, *sûreté de surveillance des appareils[1]*, d'assister au tribunal, et de ne pas se rendre en Ontario, sauf pour le tribunal et les réunions avec les avocats.

En bref : Tamara Lich a défendu tous nos droits de l'homme conformément à la loi sur les droits de l'homme. Charte de RiDroits et libertés. Le ministre Trudeau et son régime ont orchestré une violente répression de la manifestation pacifique, saisi les comptes bancaires des gens, volé des millions de dollars de dons faits en faveur des droits de l'homme, arrêté de nombreuses personnes, dont Tamara, et lancé une vaste campagne de persécution de tous ceux qui ont participé ou soutenu les manifestations pacifiques et légales. Tamara a été enfermée pendant plus de deux semaines, menottée aux jambes, et elle est maintenant libérée sous caution sous des conditions qui la privent de presque tous ses droits humains (ou "Charte des droits et libertés"), notamment la liberté de mouvement, la liberté d'expression, la liberté d'association, la liberté de réunion et la liberté de manifester pacifiquement.

Nous ne devons pas avaler cela, mes amis. Tamara Lich, championne canadienne des droits de l'homme, a été enfermée pendant des semaines et enchaînée, et est maintenant "libérée" mais avec de sévères restrictions de ses droits inaliénables donnés par Dieu. Pendant ce temps, Trudeau, Freeland et le reste de la division canadienne intégrée au niveau fédéral et composée d'acteurs étrangers hostiles, dont le WEF et l'OMS, restent impénitents et impunis. Ils restent engagés dans l'agenda des covidés, les injections dangereuses forcées, et d'autres actes de trahison et de crimes contre l'humanité.

Le convoi de la liberté de Tamara et du Canada continue d'inspirer le monde.

Nous sommes très heureux de voir Tamara réunie avec sa famille. Nous lui adressons nos remerciements et nos prières. Son militantisme a inspiré le monde entier, et nombreux sont ceux qui portent aujourd'hui le flambeau qu'elle a contribué à allumer.

*La société de cautionnement peut exiger le port d'un dispositif de surveillance GPS à la cheville comme condition à la libération du cautionnement. La majorité des sociétés de cautionnement demandent une garantie supplémentaire sous la forme d'un dispositif de surveillance GPS avant d'approuver des montants de caution plus élevés.

Boutons de partage

Télégramme
Courriel :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Imprimer

Bulletin d'information

Soyez le premier à être informé lorsque le Dr. Trozzi publie du contenu. L'inscription à notre newsletter est gratuite, et vous pouvez vous désinscrire ou modifier vos paramètres de notification à tout moment.


En soumettant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des courriels de marketing de la part de : Trozzi, RR2, Bancroft, ON, K0L 1C0, https://drtrozzi.com/. Vous pouvez révoquer votre consentement à recevoir des e-mails à tout moment en utilisant le lien SafeUnsubscribe®, qui se trouve au bas de chaque e-mail. Les courriels sont gérés par Constant Contact

Nos alliés

fr_FRFrançais