Un jour sombre dans l'histoire du Canada : la police brutalise le peuple.

Tyrannie et brutalité en spectacle. Les policiers épuisent leur chance de choisir la liberté plutôt que la peur.

Brutalités policières à Ottawa, 18 février 2022

Le 18 février 2022 restera comme un jour sombre et tragique de l'histoire du Canada, au cours duquel le gouvernement tyrannique a dépassé les bornes et la brutalité policière a provoqué l'arrestation illégale de manifestants pacifiques, dont certains ont été battus et piétinés par des policiers à cheval.

Un senior pacifique piétiné par la police montée

Un senior pacifique piétiné par des policiers à cheval : "Les gars, vous me brisez le cœur ! [Ce mouvement] est paix, amour et bonheur. Nous sommes une manifestation pacifique !"

Dr Trozzi 19 février 2022 Discours du convoi de la liberté : "Justin Trudeau et Chrystia Freeland sont les criminels violents les plus dangereux au Canada en ce moment".

Message du Dr Paul Alexander :

Je ne peux pas en dire plus aujourd'hui ; j'ai dû quitter la zone rouge ce matin car j'étais menacé ; c'est très fluide, tendu, très sérieux, la police fait de son mieux...mais ont été demandé de violer des personnes.

Vous ne pouvez pas blâmer la police, elle vit dans les communautés mêmes et elle travaillait si bien avec les camionneurs. Mon rôle a été scientifique, un rôle de soutien à Peckford et aux camionneurs.

Les camionneurs ont gagné, pour le gouvernement, Trudeau n'a jamais négocié avec eux et a dû recourir à la force brutale pour les déplacer et les faire sortir... Pas de négociation, juste la force brutale, donc en fait, le gouvernement a complètement perdu ; il faut regarder la situation dans son ensemble ici....

C'est dur ce que fait la police ; c'est clairement illégal ; ils devraient prendre du recul ; ils doivent penser à tous les camionneurs non "vaccinés" qui ont pris position et qui risquent de tout perdre... Leur gagne-pain... La police doit prendre position et se rassembler et dire "c'est mal !". C'est ce que je pense... et s'ils ont perdu leur emploi, eh bien, nous nous en occuperons après, car beaucoup ont perdu leur emploi...

Ceux qui procèdent aux arrestations me troublent et me scandalisent. Le piétinement des chevaux, etc. C'est dévastateur. Je suis choqué par cela, ils sont censés faire respecter et appliquer la loi, et non des actes illégaux dictés par un gouvernement détraqué. J'espère, je prie pour qu'ils voient la lumière rapidement et immédiatement.

J'aime le bleu, je soutiens la police, je commence là, et je divulgue tout. Mais je sais quand ils ont tort et les voilà. Ils doivent être prêts à s'unir maintenant et à dire "NON" au gouvernement Trudeau.

Si la police s'unissait en nombre comme les camionneurs, ce serait une transformation, et cela aiderait à régler le problème. Il n'y a rien d'illégal ou de mal dans ce que font les camionneurs, je le sais parce que je suis ici.

Chacun doit choisir sa ligne d'intégrité, mais à un certain niveau, la police doit choisir. Garder son emploi n'est pas tout ce pour quoi on se bat dans la vie, mais en même temps, c'est difficile pour eux et ça les ravage, j'en ai parlé à beaucoup.

Le gouvernement, Trudeau a fait cela ; c'est de la psychopathie. Les députés libéraux doivent penser maintenant à la survie à long terme de son parti sous lui, et aux prochaines élections. Oui, à la boîte nous résolvons beaucoup de choses et aussi dans les tribunaux. Nous devons continuer à essayer dans les tribunaux aussi, aussi corrompus qu'ils semblent être.

Aujourd'hui a été l'un des jours les plus sombres de l'histoire du Canada ; Trudeau me fait maintenant taire. Je suis une menace avec mes mots et ma compréhension de la science et de tous les échecs du COVID, des enfermements aux "vaccins". Vous restez assis, tous les responsables de la santé se tordent comme des contorsionnistes en essayant de vous dire "ok, nous devrions aller de l'avant maintenant et cela semble devenir sûr maintenant." Ils fuient vers les collines car nous les avons ouvertement punis et nous continuerons à le faire, ce sont des fonctionnaires de la santé défaillants et corrompus, les fédéraux, les provinciaux et les municipaux ; des idiots corrompus, ineptes, non scientifiques, imprudents et dangereux. Untermensche. Ce sont leurs politiques qui ont fait du mal à des milliers de Canadiens, et qui en ont même tué des milliers. Cette manifestation de camionneurs est plus importante que la manifestation, il s'agit du cœur et de l'âme du Canada et de ce à quoi il ressemblera à l'avenir. Mais ne vous y trompez pas, le camionneur dirige le monde !

En tant que scientifique, je suis indigné et furieux de ce que le gouvernement a fait aujourd'hui à Ottawa, car il n'a pas la science de son côté et la réalité est que le combat porte sur une politique pour laquelle les camionneurs ont la science de leur côté, et le gouvernement ne l'a pas, mais le gouvernement ne bougera même pas pour négocier une solution pacifique raisonnable ; pourquoi ?

C'est fluide, dangereux, très très sérieux et tendu comme vous le voyez dans les médias. C'est réel.

Le caporal Danny Bulford, que j'ai appris à connaître personnellement, et qui était un tireur d'élite qui protégeait Trudeau (il a refusé le "vaccin" et en a subi les conséquences), a été arrêté ce matin après un briefing que nous avons tenu ; on m'a informé que si je pénétrais plus avant dans la zone rouge restreinte autour du Parlement, je serais arrêté. Des personnes informées m'ont dit de NE PAS entrer dans la zone à partir d'aujourd'hui, de QUITTER. Les personnes chargées de l'application de la loi m'ont dit qu'elles me connaissaient, qu'elles m'avaient suivi ainsi que McCullough et Malone, etc. et qu'ils soutiennent notre pensée et qu'ils sont dans une position difficile dans leur travail ; qu'ils faisaient leur travail ; que lorsque je parle sur la scène, ils sont émus par les données, la science et le message, et que ni eux ni leur famille ne l'ont entendu de cette façon auparavant et qu'ils m'ont remercié, profondément, qu'ils aiment et soutiennent les camionneurs et qu'ils savent que le "vaccin" ne fonctionne pas et qu'il est même nocif et qu'ils craignent pour leur propre sécurité maintenant qu'ils ont lu beaucoup de choses sur les méfaits après avoir pris le "vaccin", qu'ils y ont été forcés, qu'ils en ont été mandatés, mais qu'ils m'ont dit franchement, "Dr. Alexander, si vous faites un pas de plus dans la zone, vous serez arrêté" ;

J'ai immédiatement compris que c'était pour me faire taire, moi et Roger, qu'on me faisait taire en me menaçant d'arrestation, immédiatement ; et que je devais arrêter, c'est ce que le gouvernement essayait de faire, qu'ils avaient perdu le récit et que je devais être réduit au silence en tant que sceptique et anticonformiste et que j'étais devenu un problème avec le message que je délivrais sur la scène à l'extérieur du parlement ; j'ai été choqué mais je ne déteste pas la police et les personnes aux points de contrôle et aux périmètres, je les aime toujours autant, vraiment, ce sont de belles personnes, j'ai compris et j'ai reculé ; J'ai quitté la zone et je n'y suis pas entré ; j'ai suivi ce qu'on m'a dit, en particulier de la part de personnes connectées qui savaient ce qui se passait en coulisses ; on m'a informé tout au long de la journée que mon message, mes écrits et mes interviews ont fait mal au gouvernement en ce sens qu'ils ont atteint la population, les mines, McCullough, Risch, Trozzi, Hodkinson, Malone, Urso etc. que le message a un effet et que de nombreux députés écoutent et changent de position, mais que j'étais désormais en danger si je m'approchais du parlement, même pas de l'hôtel où je logeais. J'étais interdit de déplacement.

Je ne peux pas en dire plus pour le moment, je le ferai dès que je le pourrai ; je veux que cette affaire soit résolue et je veux une victoire pour le gouvernement et les camionneurs ; les deux, la paix ; le gouvernement a tort, il a tort de manière dévastatrice pour ce qu'il a fait. Il a violé des personnes de manière terrible et je souffre pour la police qui se trouve dans une position intenable car elle doit retourner dans la communauté même des personnes qu'elle poursuit. Des camionneurs dont les protestations ont été pacifiques. Je le sais, je suis venu ici. Trudeau a fait des choses terribles ici, il devrait avoir honte et l'histoire ne le jugera pas avec bonté.

Ces "vaccins" ont placé nos policiers et nos militaires dans une situation très dangereuse et j'écrirai ceci en connaissant les implications en tant que scientifique mondial ayant beaucoup travaillé et ayant une bonne connaissance du COVID ; je suis d'avis que beaucoup de nos policiers et de nos soldats subiront les conséquences à moyen et à long terme de ces "vaccins", jusqu'à la mort ; beaucoup en sont déjà morts et les fabricants de "vaccins", ni le CDC ou le NIH n'ont assuré les études appropriées pour éliminer les méfaits et les risques. Je crains pour nos policiers et nos militaires, qui ont été induits en erreur et à qui les responsables de la santé publique de Santé Canada et de l'ASPC, ainsi que les responsables de la santé publique provinciale du premier ministre Doug Ford, ont menti.

https://palexander.substack.com/p/i-cannot-say-more-today-i-had-to?utm_source=url

Les experts juridiques canadiens dénoncent l'invocation illégale de la Loi sur les situations d'urgence par M. Trudeau.

Trudeau n'a jamais invité à un quelconque dialogue avec les milliers de manifestants pacifiques qui se sont rendus à Ottawa, mais il s'est réfugié dans la clandestinité en invoquant un "contact covide" comme excuse. Trudeau cherche à utiliser la loi martiale contre le peuple, et à éteindre la démocratie, la liberté d'expression et l'espoir de notre pays.

Les chefs de file du convoi Canada Liberté Rapport de 22 heures, 18 février

D'excellentes sources de mises à jour constantes de la ligne de front à Ottawa pour les utilisateurs d'Instagram.

Boutons de partage

Télégramme
Courriel :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Imprimer

Bulletin d'information quotidien

Soyez le premier à être informé lorsque le Dr. Trozzi publie du contenu. L'inscription à notre newsletter est gratuite, et vous pouvez vous désinscrire ou modifier vos paramètres de notification à tout moment.


En soumettant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des courriels de marketing de la part de : Trozzi, RR2, Bancroft, ON, K0L 1C0, https://drtrozzi.com/. Vous pouvez révoquer votre consentement à recevoir des e-mails à tout moment en utilisant le lien SafeUnsubscribe®, qui se trouve au bas de chaque e-mail. Les courriels sont gérés par Constant Contact

Nos alliés

fr_FRFrançais