Les leaders de confiance s'opposent au nouveau coup de force de l'OMS Aujourd'hui à midi

L'OMS et ses complices se réunissent en ce moment même pour conjurer plus de pouvoirs dictatoriaux sur nous. Pendant ce temps, des leaders de confiance organisent une contre-réunion à midi HNE.

Faites-vous confiance à l'OMS ?

Faites-vous confiance à une organisation qui mène l'obstruction mondiale d'un traitement sûr et efficace contre le Covid-19 ; et qui mène la campagne mondiale d'injection forcée qui provoque des événements indésirables et des décès records, stimulant l'évolution des variantes du Covid-19 chez les victimes d'injection, détruisant le système immunitaire des personnes jeunes et âgées ; tout en ne bloquant manifestement pas l'infection ou la transmission du Covid-19 ? C'est l'Organisation mondiale de la santé.

L'OMS et ses maîtres complotent pour obtenir plus de pouvoir

L'OMS, avec ses maîtres illégitimes et ses nombreux sous-fifres, se réunit en ce moment même pour discuter et éventuellement signer un nouveau "traité sur la préparation aux pandémies". L'OMS a jeté les bases, au cours des dernières décennies, de l'abus autoritaire et de la gouvernance mondiale qu'elle nous a imposés au cours des deux dernières années. Aujourd'hui, ils complotent pour obtenir plus de pouvoir afin de soumettre davantage l'humanité et d'étendre leur dictature mondiale encore plus profondément dans nos vies.

Compteur de leaders de confiance

Aujourd'hui, le Conseil mondial de la santé et Trial Site News organisent un contre-récit légitime avec des experts scientifiques et juridiques, à midi (heure de Toronto), soit 19 heures, heure d'Afrique centrale.

Cet événement est animé par l'avocate, journaliste et militante des droits de l'homme Shabnam Palesa Mohamed et co-animé par le stratège juridique, auteur et éducateur Charles Kovess.

Parmi les panélistes internationaux figurent le Dr Tess Lawrie, cofondatrice du WCH, ainsi que le Dr Pinky Ngcakani, le Dr Astrid Stuckelberger, la biologiste moléculaire Fahrie Hassan, l'avocat Obert Kondongwe et l'avocat Omar Khan.

Vous pouvez rejoindre cette émission en direct ici : https://worldcouncilforhealth.org/newsroom/

Inscrivez-vous à l'événement ici : https://trialsitenews.com/trialsitenews-townhall-world-council-for-health/

Violations des droits de l'homme par l'OMS

Les violations actuelles des droits de l'homme et les abus commis sur la planète par l'OMS, financée en grande partie par Bill Gates et GAVI (l'Alliance mondiale pour les vaccins et la vaccination), sont facilités par le Règlement sanitaire international (2005)[2] signé par 196 pays en 2005. Ce RSI est sévère et a servi de justification aux violations des droits de l'homme, aux procédures médicales forcées, aux injections mortelles forcées et à bien d'autres choses encore que nous avons endurées depuis le début de la scamdémie. Les pouvoirs abusifs attribués aux propriétaires de l'OMS et leurs tentacules dans les gouvernements du monde entier sont draconiens, mais les prédateurs en veulent plus.

L'OMS prétend avoir ce pouvoir sur les gens et cherche à en obtenir davantage dans un nouveau "traité" mondial.

L'actuel RSI 2005 revendique déjà pour l'OMS et les Etats membres ces pouvoirs dictatoriaux sur les populations :

"- examiner les antécédents de voyage dans les zones touchées ; examiner la preuve d'un examen médical et de toute analyse de laboratoire ; exiger des examens médicaux ; examiner la preuve d'une vaccination ou d'une autre prophylaxie ; exiger une vaccination ou une autre prophylaxie ; placer les personnes suspectes sous observation de la santé publique ; mettre en œuvre une quarantaine ou d'autres mesures sanitaires pour les personnes suspectes ; mettre en œuvre l'isolement et le traitement, si nécessaire, des personnes touchées ; mettre en œuvre la recherche des contacts des personnes suspectes ou touchées ; refuser l'entrée des personnes suspectes et touchées ; refuser l'entrée des personnes non touchées dans les zones touchées ; et mettre en œuvre un contrôle de sortie et/ou des restrictions pour les personnes provenant des zones touchées."

Comme si tout cela n'était pas suffisant, en mars 2021, 26 nations, dont l'Australie, le Canada, l'Islande, la Norvège, la République de Corée, l'Afrique du Sud, l'Ukraine, le Royaume-Uni, les États-Unis, l'Uruguay et les États membres de l'Union européenne, mais pas la Russie, la Chine et l'Inde, ont décidé de se réunir maintenant, entre le 29 novembre et le 1er décembre 2021, lors d'une session spéciale avec l'Organisation mondiale de la santé, pour discuter et éventuellement signer un nouveau "traité" sur la préparation et la réponse aux pandémies.

Le Dr Tedros à propos du nouveau "traité".

L'infâme communiste Dr Tedros, est le directeur général de l'OMS depuis 2017. Il a bien servi ses maîtres et a utilisé l'OMS pour diriger l'abus autoritaire mondial et la prise de contrôle du monde que nous endurons depuis le lancement du covid-19. Tedros a récemment déclaré que le nouveau traité est nécessaire parce que "C'est le seul changement majeur qui contribuerait le plus à renforcer la sécurité sanitaire mondiale et à donner plus de pouvoir à l'Organisation mondiale de la santé."

Donner du pouvoir à l'OMS est l'une des dernières choses que nous souhaitons. Ce nouveau "traité" proposé étendrait la dictature mondiale qui s'est installée, impliquant l'OMS et ses marionnettes, telles que Gates, GAVI, la RPC, Big Pharma, les banques centrales et leurs nombreuses tentacules, sous-fifres et complices dans les crimes contre l'humanité actuels.

Suggestions de lectures complémentaires

Pour en savoir plus sur le RSI de 2005 et le complot actuel visant à obtenir plus de pouvoir au nom d'un nouveau "traité sur la préparation et la réponse aux pandémies", voir Pincipia-Scientifique et Nouvelles du site du procès.

Des leaders de confiance et des experts de renommée mondiale au comptoir

Alors que les prédateurs mondiaux se réunissent sous l'égide de l'OMS corrompue, hier, aujourd'hui et demain, pour rechercher un pouvoir plus draconien, les leaders légitimes pour un changement positif dans notre monde, qui sont des experts en santé et en droit, se réunissent pour discuter de "Quel pouvoir l'OMS devrait-elle avoir après demain, 1er décembre ?"

Cet événement important aura lieu à 19 heures, heure d'Afrique centrale, soit midi EST (Toronto). Vous pouvez le regarder en direct ici : https://worldcouncilforhealth.org/newsroom/  

Inscrivez-vous à l'événement ici : https://trialsitenews.com/trialsitenews-townhall-world-council-for-health/

Boutons de partage

Télégramme
Courriel :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Imprimer

Bulletin d'information quotidien

Soyez le premier à être informé lorsque le Dr. Trozzi publie du contenu. L'inscription à notre newsletter est gratuite, et vous pouvez vous désinscrire ou modifier vos paramètres de notification à tout moment.


En soumettant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des courriels de marketing de la part de : Trozzi, RR2, Bancroft, ON, K0L 1C0, https://drtrozzi.com/. Vous pouvez révoquer votre consentement à recevoir des e-mails à tout moment en utilisant le lien SafeUnsubscribe®, qui se trouve au bas de chaque e-mail. Les courriels sont gérés par Constant Contact

Nos alliés

fr_FRFrançais