Dr Mark Trozzi

Honnête | Éthique | Médecin

Ne vous soumettez pas. Unissez-vous !

Résister à l'arme biologique, survivre à l'apartheid médical, chasser les prédateurs.

Un message du Dr Trozzi

Chers amis. Nous devons nous unir. Au Canada seulement, il y a environ huit millions de personnes, dont quatre millions d'adultes, qui ont résisté aux injections d'armes biologiques imposées. Dans le monde, il y a six milliards de personnes qui n'ont pas encore été violées par une aiguille.

Les prédateurs mondiaux ont infiltré de nombreux gouvernements et institutions. Dans de nombreux endroits, y compris au Canada, ils les utilisent maintenant pour imposer l'apartheid médical ou les "vaxports" à ceux qui ne se soumettent pas.

Nous ne devons pas nous soumettre. Nous devons toujours reconnaître les droits que Dieu nous a donnés.

Comment faire face à ce nouvel apartheid médical ?

D'une part : refuser de l'imposer. Ne violez pas la vie privée et la souveraineté corporelle des autres en exigeant qu'ils "montrent leurs papiers" et prouvent qu'ils se sont soumis à des prédateurs d'injections comme Bill Gates. Même si votre travail vous amène à poser ces questions invasives aux gens, vous devriez accepter leur droit de dire "non merci, je ne souhaite pas discuter des médicaments ou des injections expérimentales que j'ai reçus".

D'autre part, sachez que vous n'êtes pas obligé de divulguer vos informations médicales personnelles à qui que ce soit. SI votre employeur, l'université, le restaurant ou la salle de sport demande à voir vos documents relatifs à votre "vaccin", refusez poliment. Dites que vous ne souhaitez pas discuter de vos antécédents médicaux personnels, y compris si vous prenez ou non des injections génétiques expérimentales. Puis continuez.

Cet homme a refusé de participer au soutien de l'atmosphère de la psychose de masse sur l'Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale. Près de 100 ans plus tard, ses actions ont toujours une impression durable sur les autres, avec une pertinence tout aussi importante aujourd'hui qu'hier. L'acquiescement nourrit la tyrannie. #JUSTSAYNO

Votre charte des droits et libertés

Reconnaître votre charte des droits et libertés dans votre travail, dans votre école ou dans tout autre lieu normal où vous pouvez aller. Si quelqu'un vous dit que vous ne pouvez pas circuler librement parce que vous n'avez pas présenté vos documents d'injection, ne vous débattez pas, mais n'acceptez pas et n'obéissez pas. Retournez à vos occupations. Exercez les libertés et les droits que vous confère la Charte. Restez calme. S'ils vous bloquent ou vous poussent, ou même si quelqu'un en uniforme vous pousse ou vous tire, ne vous battez pas, mais enregistrez-les. Filmez ces événements, ou demandez à un ami de le faire. Si possible, prenez les noms et notez les dates et les heures. Faites des déclarations claires comme "ne m'agresse pas, arrête de m'agresser, tu m'agresses, tu violes mes droits, arrête de violer mes droits". Dans ce scénario, vous pouvez très bien finir par partir, mais vous partirez avec les preuves de l'agression et de la violation de vos droits, que nous utiliserons plus tard dans les procès. 

 

Comment pouvons-nous survivre ?

Ensuite, nous devons survivre. Nous allons probablement devoir faire face à des temps difficiles. Les prédateurs mondiaux manipulateurs et leurs marionnettes au sein du gouvernement ont travaillé dur pour nous isoler avec leurs fermetures, leurs masques faciaux forcés et leurs discours de haine à l'encontre des non-injectés ; c'est la vieille méthode "diviser pour mieux régner". Alors, unissez-vous ! Nous devons nous aider mutuellement à survivre à cet apartheid. Cela peut signifier se réduire, deux ou trois familles partageant une maison, partageant la nourriture, le transport ou le logement. Nous allons devoir devenir très bons pour nous entendre, travailler ensemble, vivre en groupes plus importants, partager la nourriture, le logement et les autres ressources. Nous devons nous aimer les uns les autres.
Beaucoup d'entre nous pourraient bientôt être licenciés pour avoir refusé les injections d'armes biologiques de Gates et de Fauci. Ceux qui peuvent encore gagner de l'argent à l'ancienne devront le partager. Mais nous pouvons tous travailler les uns pour les autres. Ceux qui ne peuvent pas gagner de l'argent peuvent soutenir ceux qui en gagnent d'une autre manière. Construire, réparer, nettoyer, cultiver de la nourriture et s'entraider ou se rendre service de bien des manières. Nous vivrons peut-être avec moins d'argent à certains égards, mais nous serons riches des choses que nous nous procurons et faisons les uns pour les autres. Revenons aux principes de base d'une bonne culture : aimez-vous les uns les autres et suivez la règle d'or.

Aimez-vous les uns les autres, travaillez les uns pour les autres, serrez-vous la ceinture et consacrez autant de temps et d'énergie que possible à agir contre les prédateurs mondiaux.

Il est temps de chasser les prédateurs mondiaux

Oui, nous devons chassez les prédateurs mondiauxet tous leurs sbires. Nous ne pourrons jamais avoir un monde sûr et gentil tant que ces méchants voleront dans leurs jets privés et manipuleront le monde. Nous avons un grand travail de nettoyage à faire ! Chacun a un rôle à jouer dans le géant qui se réveille, qui est l'humanité à son meilleur.
Nous sommes dans une crise : une guerre en réalité. Nous avons tous été abusés et avons subi un lavage de cerveau. Beaucoup ont succombé et croient à ce lavage de cerveau.
Nous qui n'avons pas succombé, ou qui avons succombé puis nous sommes réveillés, devons maintenant devenir très créatifs et organisés. Il y a ceux qui sont des victimes de l'injection mais qui se rendent compte de la tromperie et de la violation dont ils ont été victimes. Ces victimes parmi nous peuvent aussi être très motivées pour chasser les auteurs de ces actes.

Nous devons nous unir

Nous devons nous unirIls s'aiment, s'aident à survivre et unissent leurs forces pour chasser les prédateurs mondiaux.

Des personnes et des organisations s'unissent pour combattre ces prédateurs et rétablir une société libre et équitable. Alors rassemblez-vous avec des personnes partageant les mêmes idées, et rejoignez des organisations partageant les mêmes idées. Vous trouverez de telles organisations ici : https://freedomrising.info/join-the-alliance/

Nous ne sommes pas seuls. Au Canada, il y a environ huit millions de Canadiens qui ont tenu bon et rejeté les dangereuses injections forcées. Il y en a beaucoup d'autres qui sont victimes de ces injections, qui ont besoin de notre aide et qui sont également prêts à se battre pour la justice et la liberté.

Le remède contre le covid est l'unité, la survie, la justice et l'amour.

-Mark Trozzi, médecin

Boutons de partage

Télégramme
Courriel :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Imprimer

Bulletin d'information

Soyez le premier à être informé lorsque le Dr. Trozzi publie du contenu. L'inscription à notre newsletter est gratuite, et vous pouvez vous désinscrire ou modifier vos paramètres de notification à tout moment.


En soumettant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des courriels de marketing de la part de : Trozzi, RR2, Bancroft, ON, K0L 1C0, https://drtrozzi.com/. Vous pouvez révoquer votre consentement à recevoir des e-mails à tout moment en utilisant le lien SafeUnsubscribe®, qui se trouve au bas de chaque e-mail. Les courriels sont gérés par Constant Contact
fr_FRFrançais