Une lettre ouverte aux personnes non vaccinées

Auteurs : Angela Durante PhD, Denis Rancourt PhD, Claus Rinner PhD, Laurent Leduc PhD, Donald Welsh PhD, John Zwaagstra PhD, Jan Vrbik PhD, Valentina Capurri PhD

Une lettre ouverte aux non-vaccinés

Vous n'êtes pas seul ! En date du 28 juillet 2021, 29% des Canadiens n'ont pas été vaccinés contre le COVID-19, et 14% supplémentaires ont reçu une injection. Aux Etats-Unis et dans l'Union européenne, moins de la moitié de la population est entièrement vaccinée, et même en Israël, le "laboratoire du monde" selon Pfizer, un tiers des gens ne sont pas du tout vaccinés. Les politiciens et les médias ont adopté un point de vue uniforme, faisant des non-vaccinés les boucs émissaires des troubles qui ont suivi dix-huit mois d'alarmisme et de lockdowns. Il est temps de remettre les pendules à l'heure.

Il est tout à fait raisonnable et légitime de dire " non " à des vacc vaccins qui n'ont pas été suffisamment testés pour lesquels il n'existe pas de science fiable. Vous avez le droit d'affirmer la tutelle de votre corps et de refuser les traitements médicaux si vous le jugez bon. Vous avez le droit de dire "non" à une violation de votre dignité, de votre intégrité et de votre autonomie corporelle. C'est votre corps, et vous avez le droit de choisir. Vous avez le droit de lutter pour vos enfants contre la vaccination de masse à l'école.

Vous avez raison de vous demander si le consentement libre et éclairé est possible. dans les circonstances actuelles. Les effets à long terme sont inconnus. Les effets transgénérationnels sont inconnus. La dérégulation de l'immunité naturelle induite par les vaccins est inconnue. Les dommages potentiels sont inconnus car le signalement des effets indésirables est retardé, incomplet et incohérent entre les juridictions.

Vous êtes la cible des médias grand public, des campagnes d'ingénierie sociale du gouvernement, des règles et politiques injustes, des employeurs qui collaborent et de la foule des médias sociaux.

On vous dit que vous êtes désormais le problème et que le monde ne pourra pas revenir à la normale si vous ne vous faites pas vacciner.

Vous êtes vicieusement pris pour bouc émissaire par la propagande et subissez la pression de votre entourage. N'oubliez pas que vous n'avez rien à vous reprocher.

On vous accuse à tort d'être une usine à fabriquer de nouvelles variantes du SRAS-CoV-2, alors qu'en fait, selon d'éminents scientifiques, votre système immunitaire naturel génère une immunité contre de multiples composants du virus. Cela favorise votre protection contre une vaste gamme de variantes virales et abroge toute propagation à d'autres personnes.

Vous êtes en droit d'exiger des études indépendantes examinées par des pairs, non financées par des multinationales pharmaceutiques. Toutes les études évaluées par les pairs sur la sécurité et l'efficacité à court terme ont été financées, organisées, coordonnées et soutenues par ces sociétés à but lucratif ; et aucune des données de l'étude n'a été rendue publique ou accessible aux chercheurs qui ne travaillent pas pour ces sociétés.

Vous avez raison de remettre en question les résultats préliminaires de l'essai du vaccin.. Les valeurs élevées d'efficacité relative revendiquées reposent sur de petits nombres d'"infections" déterminés de façon ténue. Les études n'étaient pas non plus en aveugle, les personnes qui administraient les injections savaient ou pouvaient déduire si elles injectaient le vaccin expérimental ou le placebo. Il ne s'agit pas d'une méthodologie scientifique acceptable pour les essais de vaccins.

Vous avez raison de réclamer une diversité d'opinions scientifiques. Comme dans la nature, nous avons besoin d'une polyculture d'informations et de leurs interprétations. Et ce n'est pas le cas actuellement. Choisir de ne pas se faire vacciner, c'est maintenir un espace pour que la raison, la transparence et la responsabilité émergent. Vous avez raison de demander : "Que se passera-t-il ensuite lorsque nous abandonnerons l'autorité sur notre propre corps ?".

Ne vous laissez pas intimider. Vous faites preuve de résilience, d'intégrité et de courage. Vous vous rassemblez au sein de vos communautés, faites des plans pour vous entraider et défendez la responsabilité scientifique et la liberté d'expression, qui sont nécessaires à la prospérité de la société. Nous sommes nombreux à être à vos côtés.

Angela Durante, PhD
Denis Rancourt, PhD
Claus Rinner, PhD
Laurent Leduc, PhD
Donald Welsh, PhD
John Zwaagstra, PhD
Jan Vrbik, PhD
Valentina Capurri, PhD

Boutons de partage

Télégramme
Courriel :
Facebook
Twitter
WhatsApp
Imprimer

Bulletin d'information

Soyez le premier à être informé lorsque le Dr. Trozzi publie du contenu. L'inscription à notre newsletter est gratuite, et vous pouvez vous désinscrire ou modifier vos paramètres de notification à tout moment.


En soumettant ce formulaire, vous acceptez de recevoir des courriels de marketing de la part de : Trozzi, https://drtrozzi.com/. Vous pouvez révoquer votre consentement à recevoir des e-mails à tout moment en utilisant le lien SafeUnsubscribe®, qui se trouve au bas de chaque e-mail. Les courriels sont gérés par Constant Contact

Nos alliés

fr_FRFrançais